Comment votre bureau influence votre productivité (Partie II)

 

Nous avons généralement tendance à passer autant de temps dans notre bureau que dans notre propre maison, si ce n’est plus. Il est donc important que l’endroit où l’on travaille soit aménagé d’une manière qui nous plaise pour s’y sentir bien.

Cependant, quelques principes sont à garder en tête lorsqu’on aménage un bureau, au risque de nuire à son bien-être et à sa productivité.

 

Ne pas négliger l’influence des couleurs

 

Les couleurs agissent sur notre inconscient et ont un effet important sur notre manière d’agir et de penser. Le choix des couleurs ne doit donc pas être laissé au hasard et doit s’accorder avec la nature de l’activité que l’on souhaite exercer. Une couleur peut augmenter la productivité en apportant par exemple sérénité et décontraction ou bien ardeur au travail.

 

[bctt tweet= »Une couleur peut augmenter la productivité en apportant décontraction ou ardeur au travail. »]

 

Le vert ouvre à la réflexion et incite à la créativité alors que le blanc, bien qu’associé à la propreté et à l’élégance, a parfois tendances à fermer l’esprit.

Le rose est connu pour avoir un effet apaisant : c’est la couleur parfaite pour une salle de réunion où les discussions peuvent parfois s’enflammer. Au contraire le rouge génère un pic d’énergie qui est cependant de courte durée. En outre c’est une couleur qui rend plus difficile la pensée analytique.

cocoon design

Le bleu serait la couleur qui apporterait le plus de productivité : c’est la couleur appréciée par le plus grand nombre de personnes dans le monde, probablement grâce à sa présence dans le ciel et dans la mer.

Enfin le marron est associé à la paresse. À éviter donc.

 

La lumière, en partie responsable de nos performances

 

Elle est probablement ce qui nous est le plus indispensable pour bien travailler. En effet, passer sa journée dans un bureau mal éclairé engendre des effets négatifs sur la santé et le bien être : mal de tête et fatigue oculaire en sont des conséquences très fréquentes. La qualité du travail s’en trouve détériorée car la concentration y est plus difficile et entraîne une perte de temps et d’énergie.

Un bureau bien éclairé améliore la productivité notamment par une meilleure qualité du sommeil. Il est donc préférable de disposer son bureau près d’une fenêtre ou de toute autre source de lumière naturelle. Selon une étude Human Space, cette dernière est en effet plébiscitée par 42% des travailleurs comme étant la caractéristique d’un espace de travail idéal, or 42% des travailleurs déclarent en être privés et 7% d’entre eux travaillent dans un espace sans fenêtres.

 

[bctt tweet= »42% des travailleurs déclarent être privés de lumière naturelle, 7% travaillent sans fenêtres. »]

 

Comment donc pallier à ce manque de lumière naturelle ? Utiliser des ampoules à spectre complet peut être une bonne solution car elles imitent très bien la lumière naturelle. On peut de plus compenser ce manque par l’ajout de plantes vertes dans l’espace de travail : elles sont elles aussi un important facteur de satisfaction au bureau.

 

*Etude Human Space

Laisser un commentaire